Pour une approche prospective de l’accueil des enfants (Programme Equal-Gepetto).

par Jean-Pierre Quentin, Algoric

mercredi 17 mai 2006

Si la garde d’enfants est un enjeu pour les familles, elle l’est autant pour la collectivité - entreprises et Pouvoirs publics en tête - pour bien des raisons : changements socioculturels, mutations du travail, évolutions de l’organisation de la vie au niveau des territoires...

Les modes d’accueil classiques, adaptés aux cas standard d’organisation du travail, n’ont pas vocation à répondre aux situations "atypiques". Or celles-ci se développent fortement et affectent l’organisation sociale, par exemple en cas d’irrégularité ou d’imprévisibilité dans l’activité des parents.

La question est importante pour les entreprises, par exemple s’il en résulte absentéisme ou moindre disponibilité au travail d’un parent soucieux pour son enfant - et ce n’est que la face la plus visible d’un ensemble de préoccupations, liées par exemple à l’employabilité, notamment celle des femmes, que les évolutions démographiques vont rapidement accentuer.

Pour lire l’inégralité du rapport :
www.algoric.com/y2/Gepetto-JPQ.htm