Les nouvelles raisons du savoir

jeudi 17 juillet 2003

Le Xxe siècle lègue un étrange paradoxe de la connaissance. La science y fait l’objet d’une contestation nouvelle, et jamais autant de ressources n’ont été consacrées à la production de savoirs et à leur transmission, et jamais l’équilibre entre les nations, entre les entreprises, ou le destin de la planète n’ont semblé autant dépendre de la manière dont les connaissances sont produites et partagées.

Ce paradoxe est au coeur des contributions de ce livre. Pour les auteurs (chercheurs en sciences de la nature ou en sciences sociales, responsables publics et privés), un constat massif justifie la démarche prospective : ce n’est pas seulement le rapport entre science et société qui est changé, c’est la production des connaissances (et donc sa gestion et son partage) qui régule le monde contemporain, au même titre que nos conceptions de la citoyenneté ou du pouvoir. C’est pourquoi retrouver les sources culturelles de la connaissance, redéfinir les conditions d’une politique et d¹une éthique de la Science, comprendre la construction des objets de recherche, maîtriser les liens entre gestion des connaissances et action collective, interroger l¹évolution des sciences sociales constituent, pour les auteurs, un agenda culturel et politique désormais essentiel.

Ce livre présente les travaux du troisième colloque de Cerisy Prospective d¹un siècle à l’autre, organisé, avec le soutien du ministère de l’Equipement et de la RATP, par Thierry Gaudin et Armand Hatchuel, avec le concours d’Edith Heurgon et de Josée Landrieu. Il réunit des contributions de Jean-Eric Aubert, Alain Bucaille, Hubert Curien, Albert David, Augusto Forti, Jean Gabriel Ganascia, Thierry Gaudin, Michel Gensollen, Juliette Grange, Armand Hatchuel, ChristineHeller del Riego, Marc Himbert, Gérard Huber, Mehdi Lahmar, Claude Kordon, Véronique Le Goaziou, Jocelyn de Noblet, Catherine Paradeise, Michel Sebillotte, André Staropoli, Claude Trink et Hélène Vérin.

Les nouvelles raisons du savoir
Colloque de Cerisy

Editions de l’aube - 30 euros