Les banques dans la mondialisation

par Marc Mousli, chercheur associé au LIPSOR

jeudi 5 avril 2007

Pour le grand public, la globalisation est synonyme de délocalisations, de dommages considérables aux ressources
vivrières des pays « du Sud » et de domination d’un « Nord » manipulant les monstres (fatigués) que sont le FMI, la
Banque mondiale et l’OMC. Les économistes, même les plus engagés dans les combats contre les injustices et les
inégalités, en ont une vision plus nuancée, mais ne ménagent pas leurs critiques, notamment à l’égard du système
financier.

Lire l’intégralité de l’article en pièce jointe.

Documents joints